Sélectionner une page

Les missions du directeur d’école

Les missions du directeur d'école

Un directeur est un professeur des écoles qui exerce une fonction supplémentaire en plus de faire classe : celle de direction. Ses objectifs sont de veiller à la bonne marche de l’école et de la règlementation qui lui est applicable, d’établir un climat serein entre l’Ecole et la famille et d’animer au mieux l’équipe pédagogique.

 

Qui est le directeur d’école ?

Le directeur est un enseignant qui a été nommé à ce poste. Il n’est donc pas le supérieur hiérarchique des autres professeurs des écoles ; pour autant, il a des prérogatives très fortes en tant que directeur d’école que les enseignants, dits adjoints au directeur, n’ont pas. Par exemple, il préside le Conseil d’école ou bien décide des autorisations de sorties scolaires durant la journée.

L’Education nationale verse une indemnité financière aux directeurs d’école mensuellement qui varie en fonction du nombre de classes gérées. De même, certaines mairies participent à la rémunération du directeur en lui adressant une contribution financière modeste de l’ordre de 100 euros en moyenne par mois attestant du rôle social et éducatif qu’il joue auprès des habitants de la commune.

Quelles sont les missions du directeur d’école ?

C’est le décret n°89-122 du 24 février 1989 dans son article n°2 (modifié par les décrets n° 91-37 du 14 janvier 1991 et 2002-1164 du 13 septembre 2002 ) qui détaille les rôles du directeur.

Le directeur d’école veille de manière générale à la bonne marche de l’école et au respect de la réglementation qui lui est applicable.

C’est-à-dire qu’il doit agir dans le respect des textes. Après avis du Conseil des maîtres, qu’il préside également, il se doit d’arrêter le service des professeurs des écoles, ce qui n’est pas toujours chose aisée. Il devra par exemple trancher si deux enseignants veulent enseigner tous les deux sur l’unique classe de CE1 de l’école.

Il fixe aussi les modalités d’utilisation des locaux scolaires

Par exemple, il va établir un planning de la salle informatique ou bien de la bibliothèque de l’école (BCD).

Le directeur organise le travail des personnels communaux en service à l’école

Les ATSEM sont, pendant leur service dans les locaux scolaires, placés sous son autorité. A ce titre, les ATSEM sont membres de droit du Conseil d’école et interviennent n’ont pas en tant que personnel mairie mais en tant que personnel éducatif.

Le directeur organise les élections des délégués des parents d’élèves au Conseil d’école

C’est un acte fort car c’est le seul acte juridique qu’il a à exercer au cours de l’année scolaire même si l’école n’a pas le statut d’Etablissement Public Local d’Enseignement (EPLE).

Le directeur réunit et préside le Conseil des maîtres et le Conseil d’école

Il réunit et préside le Conseil des maîtres et le Conseil d’école comme qu’il est prévu aux articles 14 et 17 du décret n°90-788 du 6 septembre 1990 relatif à l’organisation et au fonctionnement des écoles maternelles et élémentaires.

Il prend toute disposition utile pour que l’école assure sa fonction de service public. A cette fin, il organise l’accueil et la surveillance des élèves et le dialogue avec leurs familles.

Il représente également l’Institution auprès de la commune comme le service Education de la ville, voire des autres collectivités territoriales comme le Conseil général dans le cadre de projets expérimentaux.

L’arrêté du 19 juin 1990 art.6 ajoute que le directeur d’école :

  • Veille à ce que les locaux, installations et équipements soient maintenus en conformité avec les dispositions 
réglementaires (salubrité, dangerosité) ;
  • Fait procéder périodiquement aux vérifications techniques nécessaires (normes de sécurité) ;
  • Fait visiter l’établissement par la commission de sécurité selon la périodicité prévue par le règlement de sécurité et fait 
procéder, en outre, à des contrôles inopinés (exercices d’évacuation et de confinement) ;
  • Prend toutes mesures de prévention et de sauvegarde telle qu’elles sont définies par le règlement de sécurité (décision en cas de crise) et décide le cas échéant, toutes mesures d’urgence propres à assurer la sécurité des personnes et en réfère au représentant de 
la collectivité locale investi du pouvoir de décider de l’ouverture ou de la fermeture de l’école (effondrement d’un toit).

De plus, de par la circulaire n°91-124 du 06 juin 1991 modifiée par les circulaires nos 92-216 du 20 juillet 1992 et 94-190 du 29 juin 1994 art.4-1  l’ensemble des locaux scolaires est confié au directeur. La maintenance de l’équipement des locaux scolaires (ordinateur, porte coupe-feu…), du matériel d’enseignement (réserve) et des archives scolaires est assurée dans les conditions fixées par le règlement intérieur de l’école.

Le règlement intérieur de l’école établit les différentes mesures quotidiennes destinées à répondre à ce besoin.
 Celui-ci est créé à partir du règlement intérieur départemental des écoles maternelles et élémentaires présenté pour avis en Commission Administrative Paritaire Départementale (CAPD).

A l’école maternelle et à l’école élémentaire, le nettoyage des locaux est quotidien et l’aération suffisante pour les maintenir en état de salubrité. Les enfants sont, en outre, encouragés par leur maître à la pratique quotidienne de l’ordre et de l’hygiène.

Des exercices de sécurité ont lieu suivant la réglementation en vigueur. Les consignes de sécurité doivent être affichées lisiblement dans l’école.

Enfin, la circulaire n°97-178 du 18 septembre 1997
 indique qu’en matière de sécurité incendie, le directeur doit intervenir à titre préventif :

– Il peut demander au maire de procéder à des vérifications techniques nécessaires des locaux et de faire passer la commission de sécurité selon la périodicité prévue dans le règlement de sécurité. Il tient aussi le registre de sécurité ;

– La sécurité passe aussi par le fait de veiller à ce que les couloirs de l’école ne soient pas encombrés. Il fait enlever les objets suspendus près d’une source de chaleur (radiateurs, luminaires…).

Sa compétence s’étend au parking et s’assure que les stationnements prévus pour les véhicules de secours sont en permanence dégagés. Si nécessaire, il saisit par écrit le maire, autorité de police, afin de faire dégager ces aires de stationnement.

Pour résumer le rôle du directeur d’école

Le directeur d’école assure donc au quotidien une fonction complexe entre empathie, règlementation, gestion courante, actes administratifs (Base élèves, Affelnet) et pédagogie.

Il est le premier interlocuteur des parents après l’enseignant de la classe de votre enfant. Il arrive que dans des petites écoles l’enseignant soit aussi le directeur de l’école ou que celui-ci soit au contraire complètement déchargé au regard du grand nombre de classes qu’il doit gérer (souvent autour de 10 classes).

De plus en plus de directeurs réclament aujourd’hui de disposer d’un vrai statut, ainsi que de missions, traitements et formations spécifiques pour mieux correspondre à la réalité de leurs missions.