Sélectionner une page

Savoir lire et savoir écrire : quelles articulations ?

Lecture et écriture : quelles articulations ?

Un apprentissage précoce

Dès le cours préparatoire, les enfants s’entraînent à décoder et à écrire seuls des mots déjà connus. En effet, ils arrivent de l’école maternelle avec déjà en tête quelques prénoms, noms communs et verbes connus qu’ils identifient immédiatement. Ce travail est poursuivi au cours préparatoire. Il ne s’agit pas de leur apprendre à lire avec la méthode dite ‘globale’ mais de se constituer avec eux un fond commun de quelques mots qui servira de support-socle lors de l’apprentissage du décodage en lecture.

L’articulation entre lecture et écriture est indispensable à cet âge. Cet entraînement conduit progressivement l’enfant à lire d’une manière plus aisée et plus rapide et lui permet de faire des liens entre les phonèmes et les graphèmes.

Petit à petit, il passe du décodage à la signification propre à chacun des mots lus.

Au départ de l’apprentissage de la lecture au cours préparatoire, les textes sont plutôt courts et oscillent entre des textes supports pour apprendre à lire et des textes littéraires.

Un apprentissage progressif

Ensuite, au cours élémentaire première année, des textes plus longs et plus variés, comportant des phrases plus complexes, seront progressivement proposés aux enfants.

Savoir déchiffrer et reconnaître la signification des mots ne suffit pas pour lire une phrase ou un texte ; les jeunes élèves apprennent aussi à prendre appui sur l’organisation de la phrase ou du texte qu’ils lisent.

Progressivement, les apprentis-lecteurs acquièrent le vocabulaire et les connaissances nécessaires pour comprendre les textes qu’ils sont amenés à lire.

Présence d’un manuel et de textes du patrimoine

Il est d’ailleurs conseillé au professeur des écoles de prendre appui sur un manuel de qualité, gage de succès pour cet enseignement délicat.

La lecture de textes du patrimoine et d’œuvres destinés aux jeunes enfants, dont la poésie, permet également d’accéder à une première culture littéraire.

Apprendre à rédiger

Les enfants apprennent aussi à rédiger de manière autonome un texte court : rechercher et organiser des idées, choisir du vocabulaire, construire et enchaîner des phrases, prêter attention à l’orthographe.
Ils peuvent même utiliser l’ordinateur : écriture au clavier, utilisation d’un dictionnaire électronique.

Ensuite, les enfants révisent le texte écrit et le modifie à partir de contraintes de relecture.

En fait, la lecture et l’écriture sont systématiquement liées : elles font l’objet d’exercices quotidiens, non seulement en français, mais aussi dans le cadre de tous les autres enseignements.

Enfin, la rédaction de textes fait l’objet d’un apprentissage régulier et progressif et devient une priorité au cycle des approfondissements : CE2, CM1 et CM2.

 Leçons associées aux articulations lire-écrire


Cet article vous a plu ? Partagez-le :