Sélectionner une page

Le rôle des lettres muettes en lecture au CP

Le rôle des lettres muettes au cours préparatoire


Tout ce qui est écrit sur la feuille ne se sonorise pas forcément. Par exemple, dans certains mots, certaines lettres sont muettes. Il est important de le dire aux enfants qui apprennent à lire.

Dans la phrase suivante : « Les enfants jouent dans la cour de récréation. » les lettres ‘t’ et ‘s’ du nom ‘enfants’ ne sont pas sonorisées.

Un des enjeux de cette leçon est donc de faire comprendre aux enfants que certaines lettres, dans certains mots, même si elles sont visibles par écrit, ne se prononcent pas. Pour autant, certaines jouent un rôle primordial sur le sens même de la phrase.

 

Le rôle lexical

L’un des rôles de la lettre muette est de servir de point d’appui à la marque graphique du féminin.

Par exemple, la lettre consonne ‘t’ dans le mot ‘chat permet de construire son féminin ‘chatte passant du genre masculin au féminin.

Ce phénomène visible au niveau des noms communs est également valable pour les adjectifs > ‘petit devenant au féminin ‘petite ou bien encore ‘grand’ donnant ‘grande’.

Voici deux autres exemples :

‘second > seconde’ – ‘fort > forte’

 Dans ces exemples, on dit que la lettre finale est muette mais remplit une fonction lexicale. Elle est là au cas où l’on aurait besoin d’utiliser le féminin.

Il existe aussi des lettres muettes en début de mot comme dans les exemples suivants avec la lettre ‘h’: une hache, une hotte, une hutte, etc. qui sont visibles aux yeux de l’enfant mais qui ne doivent pas se prononcer, voire en milieu de mot comme dans les termes : ‘éthique’ ou ‘orchidée’.

La lettre muette ‘h’ peut également jouer dans certains mots, un rôle de séparation entre deux syllabes au sein d’un même mot comme dans l’exemple qui suit : ‘compréhension’.

 

Com – pré – hen – sion.

 Remarque :

Certains noms de famille, donnant lieu à de grandes marques commerciales, ont en leur nom des lettres muettes comme pour le constructeur automobile ‘Renault’ ou bien encore ‘Peugeot’. C’est là un état de fait qui n’a pas vraiment d’explication (si ce n’est des raisons liées à l’évolution de la langue au cours des siècles) que le lecteur doit simplement accepter.

Le rôle grammatical

La lettre muette qui joue un rôle grammatical très important est la consonne ‘s’ marquant le pluriel. Sa simple présence en fin de mots permet de faire basculer le nombre du mot en ‘singulier > pluriel’.

 

Un contrôle > Des contrôles.

Essai > Essais.

 

Cette lettre peut également changer le temps du verbe, transformant ‘Je chantai’ passé simple en ‘je chantais’ imparfait ou bien encore ‘je chanterai’ futur simple en ‘je chanterais’ conditionnel présent.

On retrouve ce principe avec la lettre ‘x’ marquant parfois le pluriel des mots en final comme dans l’exemple suivant : ‘les chevaux’ qui atteste du pluriel mais qui est non audible pour l’auditeur.

 

Le rôle phonémique

Enfin, certaines lettres ne se prononcent pas en tant que telles mais jouent tout de même un rôle essentiel dans la construction de certains sons complexes.

Dans les exemples suivants, la dernière lettre du mot ‘n’ n’est pas sonorisée en tant que telle mais elle participe à la construction du phonème /in/ dans les adjectifs suivants : ‘fin’ et ‘urbain’.

La lettre ‘n’ va d’ailleurs reprendre tous ses droits et devenir audible dès que ces adjectifs vont être transformés au féminin donnant : ‘fin > fine’ et ‘urbain > urbaine’. Sans sa présence de la lettre ‘n’ à la fin du mot ‘fin’, il se prononcerait ‘fi’ et de même pour le terme ‘urbain’, urbai… ce qui n’est pas, vous l’accorderez, satisfaisant.

Ce qu’il faut retenir…

Les enfants doivent comprendre qu’il existe des lettres muettes.

Certaines sont sans influence sur les autres sonorités du mot, tandis que d’autres influent réellement sur une certaine partie sonore du mot.

Les lettres muettes peuvent donc colorer l’une des syllabes du mot ou participer à la création d’un son complexe.

En règle générale, elles sont souvent présentes à la fin du mot et marque le pluriel.

  

Leçons associées aux lettres muettes

 

Partagez cet article :