Aidez votre enfant dans son apprentissage de la lecture

Questions et réponses sur la rentrée au CP

Questions et réponses sur la rentrée au CP

sept 4, 2012

Dans le cadre de la rentrée des classes, nous vous proposons une série des questions réponses fréquemment posées par les parents d’élèves de CP. Cet article a été rédigé par Véronique, enseignante depuis 20 ans. Son blog « Véro à l’école » partage ses ressources pour la classe destinées aux autres enseignants et aux parents qui souhaitent avoir des informations sur la scolarité de leurs enfants.

A la rentrée, les enfants s’adaptent-ils vite à la classe de CP ?

Vero à l’école : Les enfants ont une grande capacité d’adaptation, généralement, la transition avec la maternelle est donc assez rapide, et ne prend pas plus d’une semaine ou deux. D’autant plus qu’en grande section, les enfants  ont déjà été préparé au passage en CP par leur maîtresse de GS.

Au début du CP, les enfants se fatiguent vite, il faut leur proposer des activités courtes et variées car on leur demande plus d’efforts, au niveau de la concentration notamment. Ce qui est le plus difficile, c’est qu’ ils sont toujours assis à la même place, qu’ils ne peuvent plus se lever et se déplacer, alors qu’en maternelle, ils avaient l’habitude de travailler en petits groupes et de passer d’un endroit à l’autre de la classe.

La deuxième chose qui change, c’est le fait de travailler en grand groupe, tous ensemble, alors qu’en maternelle, on fait beaucoup de petits ateliers en petits groupes. Lorsque l’enseignante parle à tous les élèves, ils ont  parfois l’impression qu’on ne s’adresse pas vraiment à eux ! Ils ont besoin qu’on leur répète la consigne individuellement.

Il arrive que des enfants s’imaginent qu’ils pourront lire au bout de deux jours en CP. Ils peuvent alors être déconcertés face aux exercices de sons et d’écriture, dont ils ne comprennent pas l’utilité. Mais petit à petit, lorsqu’ils arrivent à repérer quelques mots, ils  sont contents. L’enseignant leur expliquent que tout ce travail leur sert pour apprendre à lire. Ils découvrent que l’apprentissage de la lecture va être long, que cela va durer toute l’année du CP.

A quel moment de l’année les élèves de CP sont-ils capables de lire ?

Vero à l’école : Pour certains, le déclic a lieu en décembre, mais, le plus souvent, il se produit plutôt autour de février-mars. Certains auront besoin de toute l’année et ne sauront lire qu’en juin. Chaque enfant est différent et a son propre rythme. Il faut leur laisser le temps.
La lecture, ce n’ est pas seulement déchiffrer un texte. Il est très important de vérifier si l’enfant comprend bien ce qu’il lit.

A la maison, comment les parents peuvent-ils aider leur enfant ?

Vero à l’école : Chaque soir, il faut faire le travail demandé par l’enseignant. Ce ne sont pas des devoirs, au sens où il ne s’agit pas de travail écrit. Il s’agit de petits textes, ou de syllabes, de mots, et de phrases à relire à la maison. Tout cela a déjà été vu dans la journée an classe.  Dans une classe de vingt-cinq élèves, on lit chacun son tour un mot de la leçon du jour. Donc il est important que le soir, chaque enfant relise seul ce qui a été vu en classe pour bien mémoriser et s’entrainer à lire.

A la maison, il faut donc reprendre individuellement la fiche de lecture en entier, à haute voix. Il faut aider l’enfant quand il ne sait pas, ne pas le laisser inventer ou deviner.

D’autre part, c’est une très bonne chose que les parents n’arrêtent pas de leur lire des histoires pendant toute l’année de CP, et même encore après ! Même si les enfants savent lire, cela représente au départ beaucoup d’efforts pour eux et ils n’y prennent pas trop de plaisir. De plus, ils sont obligés de lire des histoires courtes. En écoutant un adulte qui lit une histoire, ils exercent leur compréhension orale, leur imaginaire, apprennent des nouveaux mots de vocabulaire, ils entendent les intonations, ils comprennent comment se construit un récit, etc. C’est très important pour la compréhension des histoires qu’ils liront plus tard tous seuls.

Enfin, il faut s’intéresser à leurs activités. Les enfants ne travaillent pas pour eux mais pour leurs parents. Ils aiment rapporter leur cahier à la maison le week-end pour le leur montrer. Ils ont besoin d’être valorisés ! il faut prendre le temps de regarder leurs cahiers et avec eux et de les féliciter et/ou les encourager. Quand les enfants savent que les parents ne vont pas regarder les cahiers, ils sont beaucoup moins motivés pour produire un travail appliqué.

 

Si l’on voit son enfant en difficulté sur la lecture, que faut-il faire ?

Véro à l’école : La très grande majorité des élèves réussissent à apprendre à lire dans l’année de CP. Mais chacun évolue à son rythme. Certains vont être meilleurs en maths, d’autres en lecture… La progression dépend aussi des méthodes de lecture. Dès que les parents se posent des questions,il faut demander à rencontrer l’enseignant sans hésitation. C’est lui qui pourra vous dire où se situe votre enfant par rapport aux autres élèves de la classe.

Lorsque les enseignants signalent des difficultés, il ne faut pas perdre de temps pour contacter un orthophoniste ou un psychomotricien. Plus on tarde à agir, plus les problèmes risquent de s’installer et il sera difficile de les résoudre , alors que les enfants font en général des progrès rapidement quand ils sont pris très tôt en charge et régulièrement.

 

L’apprentissage de la lecture est l’activité que l’on associe le plus avec le CP. Quels autres activités font partie des programmes du CP ?

Vero à l’école : Autre apprentissage clé : l’écriture. Tout d’abord, apprendre à former les lettres pour écrire en attaché, ce qui se fait assez rapidement. Ensuite,  apprendre à écrire des phrases fait appel à d’autres capacités. C’est un apprentissage plus long qui se poursuit les années suivantes.
En maths, il y a plus de notions à acquérir depuis les nouveaux programmes de 2008. Les enfants doivent savoir compter jusqu’à 100, faire des additions, des soustractions, découvrir la géométrie et les mesures. Tout ceci est nouveau pour eux.

A côté de ces enseignements, qui occupent une grande partie de la journée du CP, on garde aussi du temps pour la découverte du monde, les arts plastiques, la musique et le sport.

 

 

 

Nous vous conseillons également ces articles :