Sélectionner une page

Lire les abréviations

La lecture des abréviations en classe de CP

L’abréviation : une simplification pour le scripteur, une difficulté de plus pour le lecteur

L’abréviation est un procédé graphique consistant à écrire un mot en n’utilisant qu’une partie de ses lettres comme  pour numéro.

Le but principal pour le sujet-écrivant est de gagner du temps et de la place mais génère en contrepartie de l’implicite pour celui qui va ensuite lire le texte.

Pour les enfants de cours préparatoire, l’abréviation la plus rencontrée dans les écrits en lecture est le M. pour Monsieur.

L’abréviation et ses sens possibles

Concernant le sens, certaines abréviations évitent l’écriture de mot vulgaire « En ne faisant pas le c– » dans un texte.

Mais au cours préparatoire, l’abréviation la plus courante va être celle de discrétion pour les noms propres et parfois aussi pour les dates afin de rendre, par exemple , un courrier anonyme. On retrouvera ce genre de procédé dans la lecture d’une nouvelle policière par exemple.

Enfin, certaines abréviations relèvent de choix personnels comme lors de prises de notes rapides ; mais cela ne concernera pas les textes proposés aux élèves de cours préparatoire.

Les abréviations que doivent connaître les élèves de cours préparatoire sont les suivantes :

  • p. = page / n° = numéro,
  • etc. = et cetera,
  • M. = Monsieur / Mme = Madame / Mlle = Mademoiselle,
  • N. = Nord / E. = Est / S. = Sud / O. = Ouest.

Enfin, certaines abréviations se compliquent avec l’arrivé d’un pluriel comme Mrs. pour Messieurs.