Sélectionner une page

Le fonctionnement de la compréhension en lecture

Le fonctionnement de la compréhension en lecture au CP

La compréhension des phrases et des textes

Au cours des activités de lecture au cycle 2, l’enfant intègre que lire une phrase, c’est bien entendu identifier les mots, mais aussi reconnaître leurs rôles syntaxiques respectifs. Il prend conscience que la compréhension d’une phrase, d’un texte, est organisée par des indicateurs (ponctuation, marques du pluriel, prépositions, substituts du nom, marqueurs temporels, etc.) dont il ne faut jamais négliger l’importance.

Cet aspect de l’apprentissage n’implique pas nécessairement une pratique précoce de la grammaire explicite mais que les objectifs du cycle 2 soient resserrés sur quelques points essentiels et mieux adaptés aux compétences exigibles d’enfants de sept ans.

Au-delà du cadre de la phrase, il convient, aussi tôt que possible, que l’enfant prenne conscience qu’un texte n’est pas une simple juxtaposition de phrases.

Si l’on admet que l’accès au sens d’un texte met en jeu plusieurs compétences indissociables : reconnaître des mots, saisir l’organisation syntaxique des phrases, identifier les substituts et les connecteurs qui font la cohérence du texte, mémoriser et mettre en relation des informations dans le texte, il est clair que le « bain d’écrit », la simple sensibilisation à un environnement textuel, ne permettront pas à l’élève de devenir un lecteur autonome : comprendre un texte suppose entraînement et exigence.

Trop souvent dans ce domaine, les capacités des enfants relèvent des aléas d’un auto-apprentissage spontané.

De nombreux chercheurs explorent différentes activités susceptibles de guider l’élève du cycle 2 dans la compréhension des textes.

Tant pour l’identification des mots que pour la compréhension des phrases et des textes, les observations révèlent la très grande diversité des capacités des élèves en lecture à l’issue du cycle 2.

Alors qu’un nombre non négligeable d’entre eux est capable, par exemple, d’accéder au sens global d’un texte narratif, d’autres ont de sérieuses difficultés à prélever une information figurant dans ce texte.

Apprendre à comprendre des textes

Il est clair que l’enfant ne peut pas être confronté, dès le départ, à la lecture de textes dont le vocabulaire lui est en grande partie inconnu et dont la complexité syntaxique dépasse ses propres compétences.

Pour autant, ce ce n’est pas parce que l’enfant ne sait pas encore lire avec une certaine fluidité qu’il ne peut pas acquérir le sens de mots nouveaux et comprendre des phrases dont la tournure est inhabituelle.

En effet, il dispose, même sans savoir lire, des capacités cognitives nécessaires pour traiter beaucoup de ces mots et de ces structures.

Le maître ainsi que les parents ont donc un rôle à jouer de la plus haute importance grâce au lecture à haute voix que l’on appelle les ‘histoires se faisant lire’.

De même, la relation texte/image, est sans doute la caractéristique fondamentale de l’apprentissage de la lecture et est à travailler dans toutes ses manifestations.

La compréhension des textes devra donc être guidée

Il faudra donc lire régulièrement à votre enfant des textes de longueur et de difficulté croissantes à voix haute, en leur associant quelques explications sur le vocabulaire, sur les illustrations, sur les concepts sous-jacents afin d’en assurer la bonne compréhension.

Comment aider son enfant à comprendre un texte ?

Les parents peuvent également demander à leur enfant de reformuler le texte entendu, lu ou raconté afin d’en discuter ensemble.

Plusieurs reformulations sont possibles :

  • immédiate > qui favorise la mémorisation de mots nouveaux et de la mise en mots ;
  • différée > qui favorise la mémorisation des structures narratives et des contenus de connaissances ;
  • anticipée du texte à venir > qui favorise l’habileté à segmenter et à identifier de façon explicite les diverses unités sémantiques et épisodiques contenues dans l’histoire en fonction des genres étudiés.

 

>> pour aller plus loin, nous vous conseillons ce jeu de compréhension de lecture adapté du célèbre jeu « Qui est-ce » ?

 

 

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager !