Aidez votre enfant dans son apprentissage de la lecture

Comment l’enfant apprend à lire ?

Comment l'enfant apprend-il à lire ?

Apprendre à lire est un long chemin

Apprendre à lire est un acte difficile. C’est un apprentissage qui se fait dans la durée, c’est-à-dire durant plusieurs années.

Le processus de la lecture s’étend donc durant trois ans de la grande section au cours élémentaire première année avec une année charnière au cours préparatoire (CP) essentiellement centrée sur le décodage et la calligraphie. En règle générale, les enfants apprennent à lire des textes courants de manière autonome en fin de cours élémentaire première année (CE1).

D’une part, l’enfant doit tout d’abord comprendre comment le message a été codé. Cela renvoie donc à des questions techniques comme la sonorisation des lettres et leur accouplement pour former ou non des syllabes. Par exemple dans le terme otarie, il y a 3 syllabes. La première syllabe est ‘o’, puis ‘ta’ et enfin, ‘rie’.

On a donc une syllabe formée par une seule lettre, ensuite une syllabe constituée de deux lettres puis, enfin par trois.

Tout cet apprentissage prend du temps car il doit être conscientisé pour être compris. Il est donc normal que l’enfant se trompe au départ.

D’autre part, il est indispensable que l’enfant accède aussi au réel sens du message. Cela est plus long car les problèmes techniques doivent être résolus. Il est tout de même possible de continuer à travailler sur le sens de l’écrit via des lectures offertes (c’est à dire une histoire lue) avant chaque endormissement en tant que parents d’élèves.


La question du décodage

En ce qui concerne le décodage, l’élève doit apprendre à distinguer les 26 phonèmes (sons) du français ; comprendre le principe alphabétique et son application (faire la correspondance entre les phonèmes et les graphèmes associés) ; apprendre à décoder (lire) et à encoder (écrire) les messages.

Ainsi, lecture et écriture sont indissociables.

De même que le musicien devra faire gammes et exercices pour acquérir les automatismes à une bonne exécution, l’enfant devra lire souvent pour devenir un bon lecteur.

Il doit dépasser le stade du déchiffrement, lettre à lettre, et accéder à une reconnaissance rapide et automatisée des mots les plus usités : cela n’arrive pas par magie mais réclame des efforts intellectuels soutenus. Des difficultés seront souvent rencontrées, qui seront surmontées dans la majeure partie des cas, par l’encouragement, le soutien et la persévérance. C’est ici que les rôles complémentaires des parents et des enseignants peuvent être déterminants dans la réussite de l’enfant dans son apprentissage à lire.

Mais cela ne suffit pas pour accéder au sens des mots et aux phrases que l’élève lit.

Lire pour comprendre

Il lui faut aussi dans le même temps :

  • maîtriser de mieux en mieux l’expression orale,
  • étendre son vocabulaire,
  • découvrir la construction des phrases,
  • travailler la compréhension des textes de plus en plus longs.

Là encore, efforts et soutien seront nécessaires de la part de tout son entourage pour que l’enfant prenne plaisir à progresser dans ces acquisitions langagières.