Sélectionner une page

Le ministre de l’Éducation Nationale Vincent Peillon a commenté aujourd’hui la publication des résultats de l’enquête PIRLS 2011 (Progress in International Reading Literacy Study ou Programme international de recherche en lecture scolaire).

Cette étude internationale menée tous les cinq ans dans 45 pays permet d’évaluer, outre les performances éducatives de chacun des pays concernés, la maîtrise de la lecture par leurs écoliers en fin de quatrième année d’école obligatoire.

Et si le ministre brandit cette étude pour justifier la nécessité de refonder l’École, c’est que les résultats de l’étude baissent de manière inquiétante. Cette année, si l’évaluation des lecteurs français reste supérieure à la moyenne internationale (520 points contre 500pts), elle est en dessous de la moyenne européenne (524pts). Pire, la proportion d’élèves de dix ans en difficulté avec la pratique de la lecture ne cesse d’augmenter quand celle des élèves en avance continue de chuter.

De nombreuses études ont déjà démontré que près de 20% des collégiens entrant en 6ème n’ont pas un niveau de lecture suffisant pour suivre une scolarité normale, et plus que jamais, il est temps d’agir pour enrayer cette dégringolade.

Lire le communiqué de presse de Vincent Peillon

Nous vous conseillons également ces articles :